Fonctionnement du PER : tout savoir sur cette solution d’épargne

16 janvier 2024 #Epargne Retraite

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) représente une solution flexible et avantageuse pour préparer sa retraite. Découvrez comment fonctionne un PER, qui peut en bénéficier, comment l’alimenter ainsi que sa fiscalité avantageuse et les options pour retirer votre épargne.

fonctionnement solution plan épargne retraite

À quoi sert un PER ?

PER : définition et objectifs

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un produit d’épargne à long terme destiné à préparer financièrement la retraite.

Il permet de se constituer une épargne retraite, grâce à des versements réguliers ou ponctuels.

Le PER inclut une sortie flexible à la retraite, en capital, en rente ou une combinaison de rente et capital selon les besoins et préférences de l’épargnant.

Il implique des avantages fiscaux attractifs, à l’entrée (versements) ou la sortie (retraits).

1b_SLIDER OFFRE PARRAINAGE 2024 1500X372 NEW GENERATION (1).png

Un produit innovant en remplacement des anciens dispositifs

Contrairement aux anciens dispositifs comme le PERP ou le Madelin, le PER offre davantage de flexibilité en termes de versements et de retraits.

La fiscalité du PER se veut plus attractive, avec notamment la possibilité de déduire les versements volontaires de l’impôt sur le revenu dans la limite d’un plafond annuel de déduction.

À savoir : il est tout à fait possible d’avoir plusieurs PER en même temps.

Les avantages du PER pour se constituer une épargne retraite

  • Souplesse des versements : vous avez la liberté de choisir le montant et la fréquence des versements et la possibilité de versements exceptionnels en cas de revenus supplémentaires.
  • Diversité des options d’investissement : vous avez le choix entre différents supports d’investissement (fonds en euros, unités de compte), ce qui permet de s’adapter au profil de risque de l’épargnant. Vous avez la possibilité de modifier la stratégie d’investissement au fil du temps.
  • Avantages fiscaux : déduction des versements volontaires de l’impôt sur le revenu, dans les limites du plafond légal. La fiscalité est également avantageuse à la sortie en cas de non-déductibilité des versements mais aussi en cas de choix de la rente viagère.
  • Adaptabilité à la situation professionnelle : transfert possible sur d’autres PE-RIN, conditionné aux caractéristiques produit du contrat final.
  • Flexibilité pour la sortie de l’épargne : vous avez le choix entre sortie en capital, en rente ou une combinaison des deux, en fonction de vos besoins à la retraite. Il existe également une option de retrait anticipé pour l’achat d’une résidence principale et autres cas de déblocage spécifiques.

Qui peut avoir un PER ?

Les différents types de PER

Le PER individuel est désormais ouvert à toute personne majeure, sans condition d’emploi ni d’âge. Cette dernière interdirait en effet l’adhésion ou le versement sur un PER pour les mineurs.

Le PER collectif est proposé par les entreprises à leurs salariés. Il inclut en général des contributions de l’employeur et des avantages fiscaux spécifiques. Les jours transférés bénéficient d’une exonération d’impôt sur le revenu dans la limite de 10 jours par an et par bénéficiaire.

Le PER obligatoire est réservé aux salariés de certaines entreprises ou catégories professionnelles. Les contributions sont principalement financées par l’employeur.

Les profils de souscripteurs

Le PER individuel est accessible à toute personne majeure, quels que soient son statut professionnel et son âge.

Les Travailleurs Non Salariés (TNS) peuvent bénéficier de déductions fiscales spécifiques sur leurs versements.

Les salariés ont la possibilité d’ouvrir un PER d’entreprise si leur entreprise en propose un, et de bénéficier des contributions de l’employeur. En cas de changement d’emploi, le PER est transférable.

Pour les demandeurs d’emploi, l’accès au PER individuel se fait sans restriction.

À tout moment il est possible de transférer les droits accumulés d’un PER individuel vers un PER d’entreprise.

Comment et quand alimenter son PER ?

Les modalités de versement

  • Les cotisations volontaires : vous avez la liberté de choisir le montant et la périodicité des versements et la possibilité de faire des versements ponctuels en fonction de votre situation financière.
  • L’épargne salariale : pour les salariés, il est possible d’alimenter le PER via l’intéressement, la participation et l’abondement de l’employeur.

À savoir qu’il est possible de transférer des droits accumulés dans un Plan d’Épargne Entreprise (PEE) ou un Plan d’Épargne pour la Retraite Collectif (PERCO) vers un autre PERCO.

Les stratégies de versement

En fonction de vos objectifs financiers, déterminez la fréquence et le montant des versements. Vous pouvez utiliser des simulateurs de retraite pour estimer vos besoins futurs et ajuster les versements en conséquence.

Pour les salariés, profitez des contributions de l’employeur et des avantages fiscaux. Pour les indépendants, adaptez les versements aux fluctuations de revenus.

Votre stratégie de versement devra aussi prendre en compte vos objectifs de défiscalisation en fonction du montant de votre impôt et des plafonds de défiscalisation PER.

La fiscalité du PER

Fiscalité à l’entrée : la déductibilité des versements

Vous avez la possibilité de déduire les versements volontaires sur le PER des revenus imposables, dans la limite d’un plafond annuel. Un avantage particulièrement si-gnificatif pour les contribuables à partir de la tranche marginale d’imposition de 30%. Le plafond est basé sur 10% des revenus d’activité de l’année précédente.

Impact fiscal lors des retraits

En cas de sortie en capital et de déduction fiscale des versements, l’imposition du capital s’effectue selon le barème progressif de l’impôt sur le revenu et les plus-values sont soumises au prélèvement forfaitaire unique PFU. Si les versements n’ont pas été déduits, le capital est exonéré d’impôt, seules les plus-values sont soumises au prélè-vement forfaitaire unique PFU.

En cas de sortie en rentes viagères, l’imposition des rentes viagères s’effectue selon le barème progressif de l’impôt sur le revenu, après un abattement de 10%, et la quote-part est exonérée en fonction de l’âge auquel le rentier demande l’entrée en jouissance de la rente. Les cotisations non déduites permettent une fiscalité plus avantageuse lors de la sortie en rente.

Quand et comment retirer son épargne d’un PER ?

Conditions de retrait

À la retraite, vous disposez de différentes options de sortie disponibles.

Vous avez aussi la possibilité d’effectuer un retrait anticipé pour certains cas spécifiques (invalidité, décès du conjoint, surendettement, achat de la résidence principale, etc.).

Options de sortie

  • En capital : sortie en capital unique ou fractionnée. Option privilégiée pour une utilisation flexible des fonds à la retraite.
  • En rentes viagères : conversion de l’épargne en une rente viagère qui garantit un revenu régulier après la retraite. Adapté pour qui recherche une sécurité financière à long terme.
  • Combinaison capital et rentes : vous avez la possibilité de choisir une combinaison de retraits en capital et en rentes, pour un équilibre entre flexibilité et sécurité.

Analysez vos besoins financiers à la retraite pour choisir entre capital, rentes ou une combinaison des deux et considérez l’impact fiscal de chaque option de retrait.

Préparez votre retraite avec un produit d’épargne flexible et fiscalement avantageux. Le PER Individuel Carac vous permet de constituer un capital ou une rente afin de maintenir votre niveau de vie à la retraite.

CARAC MAG

Comment bien préparer sa succession ?

Qu’impose la loi française en termes de succession ? Qui peut en bénéficier ? Est-il possible de transmettre son patrimoine de son vivant ? Éléments de réponse avec Marie Dumas, ingénieure patrimoniale à la Carac.

Lire la suite
ACTU avantages inconvénients plan épargne retraite

20 févr. 2024

#Epargne Retraite

PER : avantages et inconvénients de ce produit d’épargne

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) présente à la fois, comme tout produit d’épargne, de nombreux avantages et quelques inconvénients. Décryptage.

Lire l'actualité
CARAC MAG

Pourquoi les femmes investissent-elles moins que les hommes ?

8 femmes sur 10 mettent de l'argent de côté, mais elles épargnent moins que les hommes, et sont moins nombreuses à privilégier des placements à risque. Seulement 42 % des investisseurs en bourse* sont des femmes, contre 58 % pour les hommes, selon une étude1 réalisée par l'Autorité des marchés financiers (AMF) en 2022**. Comment expliquer cet écart ? Et de quelles manières les femmes investissent-elles ? Décryptage.

Lire la suite
Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous répondre.
  • performance

    Des solutions épargne et retraite parmi les plus performantes du marché grâce à une gestion rigoureuse depuis près d'un siècle.

  • accompagnement

    Un accompagnement personnalisé tout au long de votre vie. Nos équipes à taille humaine ont à cœur de mieux vous connaître pour mieux vous conseiller.

  • bienveillance

    Des investissements durables et responsables en lien avec l’économie réelle, qui donnent du sens à votre épargne.